La Sainte Bible

La Sainte Bible (et seulement la Sainte Bible) est la Parole inspirée de Dieu faisant autorité. Elle seule est le fondement infaillible pour déterminer les vraies doctrines et conduire la foi de l’Eglise en général, comme celle du croyant en particulier. (2 Timothée 3:16 ; 2 Pierre 1:20-21 ; Proverbes 30:5 ; Romains 16:25-26).

La Trinité

Nous croyons en un seul Dieu, existant depuis toute éternité en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ces trois personnes sont éternelles et égales entre elles (1 Jean 5 : 7 ; Genèse 1 : 26 ; Matthieu 3 : 16-17, 28 : 19 ; Luc 1 : 35, Esaïe 9 : 6; Hébreux 3 : 7-11).

Jésus-Christ

Jésus-Christ est le Fils de Dieu, la deuxième personne de la Trinité. Sur terre, Jésus était entièrement Dieu et entièrement humain. Il est l’unique homme à avoir vécu une vie sans péché. Il est né d’une femme vierge, a vécu une vie sans péché, a accompli des miracles, et est mort sur la croix pour l’humanité. Il a expié nos péchés au travers de son sang versé. Il est ressuscité des morts le troisième jour selon les Ecritures ; il est assis à la droite du Père. Il va revenir revêtu de puissance et de gloire (Jean 1:1, 14, 20:28 ; 1 Timothée 3:16 ; Esaïe 9:6 ; Philippiens 2:5-6 ; 1 Timothée 2:5).

La conception virginale

Jésus-Christ  a été conçu par Dieu le Père, au travers du Saint-Esprit (la troisième personne de la trinité) dans le corps de la vierge Marie (Matthieu 1 : 18, 25 ; Luc 1 :35 ; Esaïe 7 :14 ; Matthieu 1 : 18, 23-25 ; Luc 1 :27-35).

La rédemption

L’homme a été créé pur et innocent, mais par une transgression volontaire il est tombé ; son seul espoir de rédemption est en Jésus-Christ le Fils de Dieu (Genèse 1:26-31, 3:1-7 ; Romains 5:12-21).

La régénération

Pour connaître Dieu, la régénération par le Saint-Esprit est absolument essentielle (Jean 6:44, 65).

Le salut

Nous sommes sauvés par grâce au travers de la foi en Jésus-Christ : sa mort, son ensevelissement et sa résurrection. Le salut est un don de Dieu, mais n’est pas le résultat de nos bonnes oeuvres ou d’aucun de nos efforts humains (Ephésiens 2:8-9 ; Galates 2:16, 3:8 ; Tite 3:5 ; Romains 10:9-10 ; Actes 16:31 ; Hébreux 9:22).

La repentance

La repentance est l’engagement de se détourner du péché dans chaque aspect de notre vie et de suivre Christ, qui nous permet de recevoir son salut et d’être renouvelé par le Saint-Esprit. Ainsi, au travers de la repentance, nous recevons le pardon de nos péchés et notre salut (Actes 2:21, 3:19 ; 1 Jean 1-9).

La sanctification

La sanctification est le choix permanent de se soumettre à la Parole de Dieu et à son Esprit, dans le but d’achever le développement du caractère de Christ en nous. C’est par le  ministère du Saint-Esprit et de la Parole de Dieu que le chrétien est capable de vivre une vie sanctifiée (1 Thessaloniciens 4 : 3, 5 : 23 ; 2 Corinthiens 3 : 18, 6 : 14-18 ; 2 Thessaloniciens 2 : 1-3 ; Romains 8 : 29, 12 : 1-2, Hébreux 2 : 11).

Le sang de Jésus

Le sang de Jésus-Christ qui a coulé sur la croix du Calvaire est sans défaut et entièrement suffisant pour purifier l’humanité de son péché. Jésus a accepté d’être puni pour nos transgressions et notre immoralité, libérant ainsi ceux qui croient du châtiment de leurs péchés, qui est la mort et la séparation éternelle d’avec Dieu (1 Jean 1:7 ; Apocalypse 1:5, 5:9 ; Colossiens 1:20 ; Romains 3:10-12, 23, 5:9 ; Jean 1:29).

Jésus-Christ habite dans chaque/ tout(s les) chrétien(s)

Les chrétiens sont les personnes qui ont invité Jésus-Christ à venir demeurer en eux, par le Saint-Esprit. Ils lui abandonnent la direction de leur existence, faisant ainsi de Jésus leur Sauveur, ainsi que le Seigneur de leur vie. Ils mettent leur confiance dans ce que Jésus a accompli pour eux et dans le ministère actuel du Saint-Esprit en eux (Jean 1:12 ; Jean 14:17, 23 ; Jean 15:4 ; Romains 8:11 ; Apocalypse 3:20).

Le baptême par immersion

Il est ordonné à ceux qui sont passés par la repentance et qui ont reçu Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur (Matthieu 28:19 ; Marc 16:16 ; Actes 10:17-48).

Le baptême dans le Saint-Esprit

Donné à la Pentecôte, il est la promesse du Père, envoyé par Jésus après son ascension, pour qualifier l’église en vue de la prédication de l’Evangile au travers du monde entier (Joël  2:28-29 ; Matthieu 3:11 ; Marc 16:17 ; Actes 1:5, 2:1-4, 17, 38-39, 8:14-17, 10:38, 44-47, 11:15-17, 19:1-6).

Les dons spirituels

Le Saint-Esprit se manifeste au travers d’une diversité de dons pour construire et sanctifier l’église, démontrer la validité de la résurrection et confirmer le pouvoir de l’Evangile. Les dons peuvent apparaitre dans une variété de combinaisons. Tous les croyants sont invités à désirer de tout leur coeur la manifestation de ces dons dans leur vie. Ces dons agissent toujours en harmonie avec les Ecritures. Ils sont au service de l’Eglise et ne doivent jamais être utilisés en contradiction avec les principes bibliques (Hébreux 2:4 ; Romains 1:11, 12 ; 4-8 ; Ephésiens 4:16 ; 2 Timothée 1:5-16, 4:14 ; 1 Corinthiens 12:1-31 ; 14:1-40 ; 1 Pierre 4:10).

L’Eglise

L’Eglise est le corps de Christ, l’habitation de Dieu par le Saint-Esprit, ayant pour mission la diffusion de la Parole de Dieu par tout le monde. Chaque personne née de nouveau par le Saint-Esprit est membre à part entière de l’Eglise, faisant partie du corps des croyants. Il y a ainsi une unité spirituelle de tous les croyants en notre Seigneur Jésus-Christ (Ephésiens 1:22, 2:19-22 ; Hébreux 12:23 ; Jean 17:11, 20-23).

La guérison des malades

La guérison surnaturelle des malades est illustrée dans la vie et le ministère de Jésus, ainsi que dans la mission que Jésus a confiée à ses disciples. Elle est donnée comme un signe accompagnant les croyants. C’est également une partie de l’oeuvre de Jésus sur la croix et un des dons du Saint-Esprit (Psaumes 103:2-3 ; Esaïe 53:5 ; Matthieu 8:16-17 ; Marc 16:17-18 ; Actes 8:6-7 ; Jacques 5:14-16 ; 1 Corinthiens 12:9, 28 ; Romains 11:29).

La volonté de Dieu de pourvoir à toutes choses dans notre vie

La volonté du Père pour les croyants est d’hériter de toute la plénitude de ses promesses et d’être victorieux dans tous les aspects de leur vie. Cependant, à cause de la chute, beaucoup peuvent ne pas profiter pleinement des bienfaits et des grâces divines sur la terre. Cette vérité, néanmoins, ne doit pas empêcher les croyants de rechercher le total bénéfice de cette bienveillance de Dieu, en vue d’un meilleur service pour les autres.

  1. Spirituel (Jean 3 : 3-11 ; 2 Corinthiens 5 : 17-21 ; Romains 10 : 9-10)
  2. Mental et émotionnel (2 Timothée 1 : 7, 2 : 11 ; Philippiens 4 : 7-8 ; Romains 12 : 2 ; Esaïe 26 : 3)
  3. Physique (Esaïe 53 : 4-5 ; Matthieu 8 : 17 ; 1 Pierre 2 : 24)
  4. Financier (Josué 1:8 ; Malachie 3:10-11 ; Luc 6:38 ;  2 Corinthiens 9:6-10 ; Deutéronome 28:1-14 ; Psaumes 34:10, 84:11 ; Philippiens 4:19).

La sainte Cène

Elle est la communion prise sous les deux espèces, ordonnée à tous les croyants en commémoration de l’oeuvre expiatoire de Jésus-Christ jusqu’à son retour (Luc 22:14-20; 1 Corinthiens 11:22-24).

Le mariage

Dieu a créé le mariage. Il est l’engagement, l’alliance passée entre un homme et une femme qui les conduit à devenir une seule chair (Genèse 2:22, 24 ; Matthieu 19: 5-6).

La résurrection

Jésus-Christ a été physiquement ressuscité d’entre les morts dans un corps glorifié trois jours après sa mort sur la croix. Les justes (personnes sauvées) et les injustes (les personnes perdues) seront également ressuscités ; les justes pour la vie éternelle, les injustes pour la damnation éternelle (Luc 24:16, 36, 39 ; Jean 2:19-21, 20:26-28, 21 : 4 ; Actes 24:15 ; 1 Corinthiens 15:42, 44 ; Philippiens 1:21-23, 3:21).

Le paradis

Le paradis est le lieu de repos éternel et d’attente de la résurrection pour tous les croyants en Jésus-Christ (Matthieu (5:3, 12, 20, 6:20, 19:21, 25:34 ; Jean 17:24 ; 2 Corinthiens 5:1 ; Hébreux 11:16 ; 1 Pierre 1:4).

L’enfer

Après avoir vécu leur vie sur terre, les non-croyants seront jugés par Dieu et envoyés en enfer où ils seront éternellement tourmentés avec le diable et les anges déchus (Matthieu 25:41 ; Marc 9:43-48 ; Hébreux 9:27 ; Apocalypse 14:9-11, 20:12-15, 21:8).

Le second retour de Jésus-Christ

Jésus-Christ va revenir physiquement et visiblement sur terre une seconde fois pour y établir son royaume pour mille ans. Cela se produira à une date inconnue, non mentionnée dans les Ecritures. S’en suivra l’éternité définitive dans la Nouvelle Jérusalem, sur une nouvelle terre, dans de nouveaux cieux.  (Matthieu 24:30, 26:63-64 ; Actes 1:9-11 ; 1 Thessaloniciens 4:15-17 ; 2 Thessaloniciens 1:7-8 ; Apocalypse 1:7).